Découvrez le projet de Chloé, alternante Carrefour, récompensé lors du concours Altern’up 2017 !

Découvrez le projet de Chloé, alternante Carrefour, récompensé lors du concours Altern'up 2017 !

Alors qu’elle était chez Carrefour en master, Chloé a eu l’occasion de participer au concours Altern’up organisé par EDF et dont Carrefour est partenaire. Grâce à son projet de start-up « A table ! » elle a remporté le prix Innovation Thales ainsi que la somme de 3000€ pour l’aider à monter son entreprise. Elle nous raconte son parcours.

Altern’up : un challenge pour les apprentis entrepreneurs

Le concours Altern’up est une opportunité unique pour les alternants et ex-alternants de se lancer dans l’entreprenariat en bénéficiant d’un accompagnement spécifique. Le challenge est co-organisé par EDF et 8 partenaires : Thales, Total, Air France, Sanofi, Schneider Electric, La Poste, Siemens et Carrefour.

Après une phrase de sélection des dossiers, 40 futurs entrepreneurs ont pu participer à la Créativ’Week du 26 au 30 juin. Il s’agissait d’une semaine de formation avec au programme : création d’un business plan, statuts juridiques, appréhension des outils digitaux, et rencontres avec des entrepreneurs. A l’issue de cette semaine : une certification et 11 projets en finale pour remporter le concours Altern’up.

Le 18 octobre a eu lieu la remise des prix aux 5 lauréats du concours.

Nous sommes fiers de Chloé Orliaguet, étudiante en alternance chez Carrefour, qui a gagné le prix Innovation Thales au concours Altern'Up

Chloé Orliaguet nous présente son projet « A table ! »

Tout d’abord, peux-tu nous raconter ton expérience chez Carrefour ?

Je suis actuellement en master 2 d’école de commerce. J’ai travaillé chez Carrefour de janvier à août 2017 sur le développement du concept du nouvel institut de beauté de Villiers-en-Bière. J’avais entre autres la charge de développer le chiffre d’affaires, piloter les reporting, l’interface web, les négociations fournisseurs, penser au futur projet de drugstore pour optimiser ce concept en milieu urbain etc.

Ce que j’ai préféré dans ce projet chez Carrefour c’était l’aspect stratégique de ma mission : comment attirer de la clientèle via des instituts de beauté, imaginer de nouvelles approches et concepts… Ce qui était très enrichissant c’était également d’aller à la rencontre des équipes d’esthéticiennes sur place. Je n’avais aucune expérience en esthétique avant mais c’était super de voir comment manager une équipe par exemple. Surtout que je n’ai que 24 ans !

 Peux-tu nous parler de ton projet ? De quoi s’agit-il ?

J’avais un projet de start-up depuis longtemps. Mais c’est ce challenge Altern’Up qui m’a permis de concrétiser mes idées, d’établir un vrai business plan et de rencontrer des professionnels pour agrandir mon réseau.

Le concept « A table ! » m’est venu lorsqu’il m’arrivait d’attendre dans des gares tard le soir. Quand on a faim et pas beaucoup d’argent il y a très peu de solutions saines et gourmandes disponibles.

Aussi je me suis dit qu’il faudrait inventer un distributeur de repas 24/7 dans les gares. Par la suite, j’ai préféré étendre ce concept. Aujourd’hui « A table ! » c’est l’envie de créer un restaurant avec une structure traditionnelle mais sans intervention humaine. La nourriture sera saine et distribuée en bocaux. Tout est 100% automatique et digital. Les consommateurs pourront également choisir leur plat en fonction d’intolérance (sans lait, sans gluten) ou de leur choix alimentaires (végétarisme). En somme ce sera un restaurant rapide, comme un fast food mais à base de « good food et smart food ».

Ce genre de restaurants aurait sa place pour remplacer une cantine d’entreprise par exemple ou lors de grands évènements.

Comment s’est passé ce concours Altern’up ? Quelles ont été les grandes étapes ?

Lorsque j’étais chez Carrefour, j’ai reçu un mail au mois de mars m’informant de ce concours. Puisque j’avais cette idée en tête je me suis dit autant se lancer et le confronter aux regards de professionnels. J’ai envoyé ma candidature et j’ai fait partie des 40 alternants sélectionnés. On était 4 de chez Carrefour à participer à la Créativ’Week en juin. On avait des cours sur l’entreprenariat, comment faire un pitch, quel modèle juridique choisir etc. On était tout le temps ensemble sur ces 5 jours, il y avait une grosse cohésion. On se challengeait entre nous.

A la fin de la semaine on a pitché devant une vingtaine de jurés. J’ai été vraiment très surprise d’être parmi les 11 finalistes. Je n’y croyais pas. On avait ensuite jusqu’au 29 septembre pour retravailler notre projet puis on a re-pitché et finalement il y a eu 5 lauréats sur les 11 nominés. Ca a été la surprise totale pour moi de recevoir le prix Innovation Thales. J’en suis très heureuse !

Comment tu vois la suite de ton projet ?

Tout d’abord mon objectif est de finir mes études. Ensuite je compte bien me lancer pour de bon. Je vais profiter de mon expérience chez Carrefour, de tous les contacts que je me suis fait ainsi que des retours sur mon projet pour encore améliorer mon projet. J’espère pouvoir participer au Salon VivaTech, qui est le salon mondial des start-up.

Share

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Découvrez le projet de Chloé, alternante Carrefour, récompensé lors du concours Altern’up 2017 !"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
www.linux.ca
Invité

So as to᧐ achieve success with freelɑncing, its essential to
be self-disciρlineⅾ, motіvated, and orɡanized.
If you hаppen to elect to take the rooute of freelancing,
youll need to have the ability to seeқ and procure potential jobs, be very efficіent in scheduⅼing your time,
and have good math abilitіeds for the аaim of billing and taxes.

www.linux.co.uk
Invité

Would Ϲhanging into A Freelance Paralegl Be A Good Possibiliity For Yoս?

Les Chroniqueurs
Admin

Hello, do not hesitate to contact Chloé on Linkedin directly to ask her your questions 😉 – Hélène recruitment team