Nos talents Carrefour : Dominique nous présente son 2ème roman !

Dominique Raze, responsable e-réputation RH de Carrefour et auteur de Fucking Business

A l’occasion de la Journée Internationale du livre et des droits d’auteur, nous voulions vous présenter Dominique Raze, Responsable Innovation RH, et e-réputation employeur chez Carrefour. Son talent c’est l’écriture et son 2ème roman, Fucking Business, vient d’ailleurs de sortir en librairie !

Do Raze l’éternueuse de mots

Dominique, chez Carrefour, s’occupe des outils digitaux liés au recrutement et de chapeauter la communication de la marque employeur. Elle travaille dans l’entité « Espace Emploi » de Carrefour France. Sur son temps perso, Dominique devient Do, l’éternueuse de mots comme elle aime se qualifier.

« J’écris et je lis depuis toute petite. Je pouvais tout lire, même le dico ! Jusqu’à mes 20 ans, j’ai écrit de la poésie puis je me suis mise à l’écriture de nouvelles. Dans le cadre de mes fonctions marketing RH et marque employeur, anciennes et actuelles, j’écrivais toujours mais c’était plus des « commandes ». J’essayais donc de conserver un équilibre et de continuer à écrire pour moi. »

Du hobby à l’édition de son 1er roman

C’est en 2011 qu’elle décide de franchir le pas. Profitant d’un mois et demi de vacances, qu’elle devait passer à récupérer d’une période professionnelle intense, elle s’est lancée le challenge, à raison de 6 à 8 heures par jour, d’écrire son premier roman « La mort des rêves ».

Sans conseil ou relecture de ses proches, Dominique envoie son manuscrit à 4 maisons d’édition différentes. Son style de prédilection est le polar car il lui permet de dépeindre la société d’une manière détournée.

Quelques semaines plus tard, la maison d’édition « Le Masque » lui annonce que son manuscrit est sélectionné pour participer au prix de Beaune qui récompense les premiers romans dans le cadre du Festival International du film policier.

« J’étais folle de joie quand les membres du jury m’ont annoncé que « La mort des rêves était primé et édité à cette occasion en livre de poche ! Ce fut une aventure incroyable même si avec le recul je trouve mon roman imparfait. ».

7 ans plus tard : « Fucking Business »

« Un livre est comme un enfant, il sort de vous, il est construit par vous mais il faut lui laisser vivre son expérience car une fois mis au monde tout devient affaire de rencontres entre le livre et ses lecteurs et vous n’êtes plus maître de la suite. »

Il s’écoulera 7 ans avant qu’elle ne reprenne l’écriture mais seulement 3 mois et demi pour finir le manuscrit de « Fucking Business » !

« Cette fois-ci je n’ai pas eu besoin de démarcher les maisons d’édition car j’ai eu l’occasion de rencontrer une autre éditrice qui aimait beaucoup mon style d’écriture. Elle m’a dit « si tu écris un nouveau roman, je veux le publier ». Et ni une ni deux, c’était la naissance de mon deuxième roman ! »

Malgré ses doutes de ne pas être à la hauteur, elle a levé ses propres barrières et elle s’est lancée !

Osez et franchissez-vous aussi le pas !

Share

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des