Les 5 gestes et attitudes à éviter en entretien

Les gestes qui énervent les recruteurs en entretien

En entretien, il y a des phrases à ne pas dire, mais également des gestes, à éviter ! Votre langage corporel est analysé presque autant que ce que vous allez raconter. Consciemment ou non, un recruteur observe tous vos mouvements. Voici donc un top des 5 des postures et gestes à bannir lors d’un entretien d’embauche.

Eviter le regard de votre interlocuteur

Selon l’étude de Career Building, leader mondiale des solutions de recrutement, 50% des recruteurs pensent qu’un manque de contact visuel fait partie des plus grandes erreurs de langage corporel. Un manque de contact visuel se traduit par un regard fuyant : vous regardez la pièce autour de vous ou un objet sans croiser le regard du recruteur. Malheureusement ce n’est pas avec la fenêtre que vous avez votre entretien d’embauche ! Pour montrer que vous êtes à l’écoute, regardez votre interlocuteur dans les yeux (sans le fixer intensément bien sûr !).

Si vous avez du mal à soutenir un regard voici un petit conseil : regardez l’arête d’un nez, un sourcil ou juste au-dessous de l’œil donnera l’illusion d’un contact visuel.

Croiser les bras et les jambes

Croiser les bras peut démontrer que vous adoptez une attitude défensive ou que vous n’êtes pas en position d’échange. Or un entretien d’embauche, par définition, est un échange par rapport à vous et au poste en question. Ce serait dommage de gâcher votre chance à cause d’une mauvaise posture.

Croiser les jambes s’apparente à un geste de protection face à des émotions. En effet, un entretien peut déclencher un état de stress contre lequel vous aimeriez résister. Vous devrez essayer de lutter contre votre langage corporel naturel pour ne pas paraître fermé à la discussion ou à la merci de vos émotions.

Parasiter l’attention du recruteur

Votre communication non verbale en dit long sur votre savoir-être et sur vous en général. Pour faire passer la meilleure image de vous, évitez de changer de posture toutes les dix secondes, ne jouez pas avec vos mains ou des objets à votre disposition (stylo, bijoux…). Laissez vos mains visibles pour montrer votre calme et asseyez-vous correctement sur votre chaise. Si vous ne le faites pas, on pourrait penser que vous n’êtes pas à l’écoute ou que vous n’êtes pas intéressé par les dires de votre interlocuteur.

Toucher votre visage

Toucher son visage est une action quotidienne qui pourrait même être qualifiée de réflexe. Imaginez, lors d’un entretien, comme cela peut être dérangeant pour la personne en face de vous. Tant bien que mal, essayez de ne pas vous frotter le nez, le menton ou de vous toucher les oreilles. Tous ces gestes ont des significations diverses et variées, si cela vous intéresse n’hésitez pas à consulter le site officiel de la synergologie. On y apprend par exemple que replacer une mèche de cheveux derrière l’oreille signifie que vous souhaitez vous recentrer sur le sujet de conversation.

Faire la tête

Pour finir, nous ne pouvons que vous conseiller de sourire lors d’un entretien afin de montrer votre positive attitude : les recruteurs seront séduits ! Une personne souriante démontre une certaine motivation mais aussi est plus agréable à écouter.

 

Bien-sûr il y en a beaucoup d’autres gestes à éviter lors d’un entretien d’embauche comme regarder son téléphone portable, mettre ses coudes sur le bureau de votre interlocuteur, mâcher un chewing-gum, avoir les sourcils froncés…

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar