Le bilan de compétences : tout savoir

Zoom sur le bilan de compétences - Free Vector Graphics by Vecteezy

Le bilan de compétences est une action de formation inscrite dans le code du travail. Il permet de faire un point sur votre carrière, d’analyser vos compétences professionnelles, vos aptitudes et vos motivations. Il peut ainsi vous aider à définir un projet professionnel cohérent et à valider un projet de formation.

Quels sont les pré-requis ?

Tout d’abord, sachez qu’un bilan de compétences peut être pris en charge selon votre situation salariale. D’après le service public : « Le salarié doit justifier d’une activité salariée d’au moins 5 ans, consécutifs ou non, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs, dont 12 mois dans l’entreprise auprès de laquelle il demande le congé. Si le salarié a déjà bénéficié d’une autorisation d’absence pour accomplir un bilan de compétences, il doit attendre 5 ans avant de pouvoir en bénéficier à nouveau s’il est toujours salarié de la même entreprise. »

Comment réaliser un bilan de compétences ?

Vous avez le choix entre effectuer votre bilan de compétences en dehors de vos heures de travail ou pendant celles-ci. Dans le cas où vous ne souhaitez pas le réaliser pendant vos heures de travail, vous n’avez pas besoin d’en informer votre employeur.

Si vous choisissez d’effectuer votre bilan de compétences pendant vos heures de travail, vous devrez demander, au préalable, une autorisation d’absence. Pour cela, il faudra rédiger une lettre avec pour motif « autorisation d’absence au titre du congé de bilan de compétences » et l’adresser à votre employeur au moins 60 jours avant la date souhaitée de démarrage du bilan. Votre employeur dispose de 30 jours pour vous répondre et peut reporter votre demande de 6 mois pour des raisons de service.

Après la validation, il faut choisir l’organisme auprès duquel vous effectuerez votre bilan de compétences. Pour obtenir plus d’informations sur les différents organismes vous pouvez vous adresser à :
Organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation (Opacif)
Centre interinstitutionnel de bilan de compétences (CIBC)

Comment le bilan de compétences est-il financé ?

Dans le cadre d’un bilan de compétences, vous pouvez demander une prise en charge financière totale ou partielle en fonction de l’organisme choisi. Il existe ainsi différentes sortes de financement de bilan de compétences. Une des nouvelles manières est d’utiliser votre Compte personnel de formation (CPF) pour monter votre dossier de formation. Pour en savoir plus : moncompteformation.gouv.fr.

Vous pouvez aussi faire la demande auprès de votre Fongecif (CIF : congé individuel de formation) si vous êtes en CDI et que vous justifiez de 24 mois d’activité dont 12 dans votre entreprise actuelle.

La demande du financement un bilan de compétences peut être refusée par votre Fongecif pour trois raisons :

• « Lorsque la demande du salarié ne peut pas être rattachée à une action de formation permettant de réaliser un bilan de compétences. »
• « Lorsque l’organisme prestataire du bilan de compétences ne figure pas sur la liste arrêtée par l’organisme collecteur. »
• « Lorsque l’Opacif n’a pas les capacités financières de satisfaire toutes les demandes : les demandes sont alors satisfaites selon des critères déterminés chaque année en fonction de la catégorie professionnelle des demandeurs ou de la taille des entreprises qui les emploient. »

Déroulement du bilan de compétences

Un bilan de compétences s’effectue avec un consultant spécialisé sur une durée d’environ 24 heures réparties sur plusieurs semaines/mois. Il se déroule en trois phases :

• La première phase s’appelle la « phase préliminaire ». Elle consiste à confirmer votre engagement dans la démarche de reconversion. Vous allez définir clairement aux côtés de votre consultant la nature de vos besoins et il vous expliquera la suite des étapes.

• La deuxième phase est celle « d’investigation ». Votre interlocuteur analysera vos motivations, vos compétences ainsi que vos réelles possibilités d’évolutions professionnelles.

• La dernière phase est celle de « conclusion ». Vous ferez un bilan sur les résultats de la phase d’investigation. Un projet professionnel réalisable devrait se dessiner à la fin de votre formation et vous pourrez mettre en place les principales étapes de la mise en œuvre de votre projet.

Dans tous les cas, un bilan de compétences est une démarche personnelle qui vous demandera une certaine implication et un travail sur vous-même. Les 24 heures au cours des quelles votre conseiller vous aidera ne sont pas les seules heures que vous allez passer sur votre bilan de compétences, vous devrez aussi réaliser des investigations personnelles. À la clé, le bilan de compétences vous permettra de reprendre confiance en votre carrière professionnelle.

Voici les liens vers lesquels vous pourrez trouver toutes les informations complémentaires sur le bilan de compétences :

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar